Accueil > Séries TV > Découvrez Pretty Handsome [AlcoTesté par Noubaa]

Découvrez Pretty Handsome [AlcoTesté par Noubaa]

Bannière série Pretty Handsome

  • Genre : Drama
  • Diffusé sur FX, au format 60 mn
  • Première diffusion : Potentiellement en 2008. Non confirmé.
  • Fansubbing FR assuré par : A venir…
Synopsis

Un homme marié et père de deux enfants réalise qu’il n’est pas né dans le bon corps : il veut être une femme. La série suit sa métamorphose et les conséquences sur son entourage bourgeois et sa famille tourmentée.

Evaluation

2.5 Etoiles sur 5 Un homme découvre après une vie de famille féconde (deux mômes et Carrie Ann Moss, la sauveuse de Matrix) qu’en fait, il est une femme tout au fond de lui. Une femme se rend compte que son mari n’a plus envie d’elle. Leurs deux mômes sont de parfaits héros de Zola ou de Dickens. Une série bancale au casting digne d’un blockbuster hollywoodien. Il ne manque pas grand-chose pour que l’on y croit… enfin, si. De la crédibilité, tout bêtement.

Cliquez sur lire la suite pour voir l’avis détaillé de Noubaa.

Avis détaillé

J’avoue que je frétillais presque comme un dimanche matin quand je vais déguster mon épisode hebdomadaire de Doctor Who (je plaçais la barre bien haut, je l’avoue humblement…) en m’apprêtant, mon « Martini on the rocks » à la main, à me laisser happer par Pretty Handsome. Ce fut de courte durée. Je crois que Pretty Handsome et moi, nous ne sommes pas du même monde. J’ai toujours eu horreur des golden boys. Cette série ne fait que confirmer qu’à part leur nombril, le monde peut s’écrouler. Pretty Handsome suit le parcours de Bob et de sa féminité. Autour de lui tout va à vaut l’eau, monsieur s’en fiche, il sait enfin qu’il est une femme !

On s’attend à un truc bizarre, et c’est plus que ça, c’est étrange. Le premier mot serait nombriliste. La remise en question du bon gynéco amenée via son taf est bien trouvée. Bon, le couple de transsexuels est dans son rôle, ni trop cliché, ni trop banal. Joseph Fiennes en folle intérieure joue juste. Le docteur est tellement pris par ses problèmes de sexe qu’il ne voit pas l’enfer qui se trame sous ses yeux. La série juxtapose le délire du héros avec les moments sordides que vivent ses fils. On ne sait que penser de ces extrêmes (le fils qui accouche sa copine, le frère qui se retrouve dans une chambre d’hôtel avec un gus…). Le père planant de joie de découvrir la source de son mal-être, est totalement absent de la vie de ses enfants et la mère tournée vers sa libido frustrée, dépérit. Bref du beau linge à table ! Sans compter le copain du fiston ado, « flirtouillant » avec Madame (Carrie-Anne Moss).

Sinon niveau pitch, Bob, gynécologue, travaille avec papa, tous les deux sont associés. Papa est un homme viril. La mère est l’archétype de la bourgeoise quinquagénaire castratrice. Bob est marié. Il fréquente un club, il a tout de l’homme qui a réussi, à part que l’on nous donne l’impression qu’il vit sa vie en surface. Un jour, Bob reçoit une patiente un peu spéciale. Homme au premier regard, femme à celui du médecin ! Et là le ciel s’ouvre. Comme c’est un bon chrétien bien capitaliste, il refuse au début, et comme ça, on rencontre la nana (ex-mec) du gars (enfin de la femme…) ! Bob va s’occuper de lui. La série devait s’appeler à la base 4oz, le poids moyen du pénis ! Vaut-elle plus pour le moment ? Pas certaine…

On reste dubitatif au visionnage de Pretty Handsome, il paraît qu’elle est toute droite sortie de l’imagination de Brad Pitt et de Ryan Murphy, créateur de Nip/Tuck. Cela pourrait être un gage de qualité… mais franchement on sort du premier épisode sans grande envie de voir la suite. Un bien mauvais signe !

Article rédigé par Noubaa dans le cadre de l’AlcoTest des séries 2008-2009. Découvrez aussi toutes les autres nouvelles séries américaines de la saison 2008-2009.

Et vous, qu’en avez-vous pensé ? Laissez vos impressions en commentaire de cet article.

Categories: Séries TV Tags: ,
  1. Pas encore de commentaire
  1. Pas encore de trackbacks