Archive

Archives pour la catégorie ‘Le Coin d’Alconis’

Le manuel de montage IKEA pour Stonehenge

Bon, à la base, je voulais faire un article sur Stonehenge, certainement l’un des plus célèbres monuments mégalithiques au monde. Devait suivre ensuite un autre billet sur les statues de l’île de Pâques. Deux monuments emprunts d’histoire et entourés de théories les plus farfelues les unes que les autres. Deux monuments qui m’ont toujours fasciné, aussi. Le problème, c’est que, comme toujours, je me renseigne avant de faire un billet pour apprendre des choses, faire le tri dans les informations et vous restituer un condensé brillant écrit de ma plume alerte et piquante. Mais, le problème est qu’il y a tellement de choses intéressantes à dire sur Stonehenge que ce serait le billet le plus long du monde. Et je n’ose même pas imaginer celui sur les statues de l’îles de Pâques dont l’histoire de la civilisation qui a vécu sur cette île m’a toujours hanté. D’ailleurs si quelqu’un veut me recommander le meilleur bouquin sur le sujet, je suis preneur.

Stonehenge en Angleterre

Stonehenge en Angleterre

Du coup, je me suis dit que j’allais continuer à lire toutes ses informations fascinantes sur ces monuments, les garder pour moi et vous laissez avec une de ces trouvailles que seul Internet sait nous pondre. Dans un des articles de Wikipedia sur les théories de Stonhenge et oeuvres dérivées, on trouve cette phrase au tout début : « Il est naturel que chacun, selon son talent et ses moyens, veuille un jour ou l’autre se construire ‘son Stonehenge’« . Et bien je crois que quelqu’un à pris cette phrase au mot et nous a pondu le manuel de montage IKEA pour se construire un HËNJ, son propre Stonehenge. Et c’est hilarant. Jugez  plutôt.

Monter son Hënj IKEA, Page 1

Monter son Hënj IKEA, Page 2

Voici la traduction du petit texte tout en bas de la seconde page :

« Important ! S’assurer que tous les composants ne comportent aucune boue, excréments ou autres esprits maléfiques avant d’assembler. Porter l’équipement de sécurité approprié (lance, couteaux en silex etc.) en cas de présence d’ours. Petits éléments non inclus.

Si vous êtes hanté par des démons ou que vous souffrez de la peste, demandez conseil à un druide avant toute tentative d’assemblage.

Peut contenir du quartz. »

Categories: Le Coin d'Alconis Tags: ,

Le bateau qui coule tout en restant cool

Je vous présente Julien Berthier. C’est lui que l’on peut voir assis tranquillement sur son bateau… alors que celui-ci est en train couler ! « VITE ! Mec, SAUTE ! Je te ramène au large. » Et là, le petit français vous regarde calmement et esquisse un sourire. Oui. Son bateau ne coule pas. Il est pensé comme ça. Marrante et brillante idée, non ? Un bateau complètement fonctionnel issu d’un yacht qu’il a coupé en deux et auquel il a changé le moteur et le gouvernail et baptisé Love Love. Pour le voir en action en vidéo c’est par ici. Sinon, je vous laisse avec ces quelques photos qui vous expliqueront tout d’elles-mêmes.

Je coule tranquille. Je suis trancoule !

Garé dans mon parcoule, je coule sur mon parking.

Mise à l'eau de l'engin

Le demi-yacht dans son hangar entier.

via

Categories: Le Coin d'Alconis Tags:

Le mystère des portes surélevées du quartier de Charonne

Qui a eu cette idée folle de surélever ces portes d'entrées ?

Dans l’est parisien, non loin de l’église Saint Germain de Charonne, le piéton flânant durant son dimanche au coeur de ce qui était l’ancien village de Charonne tombe nez à nez avec ces deux maisons aussi jumelles que curieuses. De prime abord sans grand intérêt, l’oeil dérangé s’y attarde. Quelque chose cloche. D’apparence assez ancienne, l’architecture n’en reste pas moins anodine : quelle est donc la raison qui a bien pu pousser l’architecte d’alors à placer les portes d’entrées aussi élevées et d’en permettre l’accès par ces grands double escaliers ? Vraiment, ça n’a tellement pas de sens qu’il doit y avoir une explication sensée. On pourrait penser à un besoin de surélever l’entrée en cas d’inondation. Mais le quartier est à l’abri de ce genre de péripéties aqueuses. Mais alors pourquoi diable avoir surélever ces entrées ?!

C’est un petit guide Michelin qui nous délivre la clef de l’énigme. Parmi la foultitude de petites promenades parisiennes à faire, un paragraphe s’attarde sur l’histoire de ces escaliers. Ainsi, on y apprend que les portes d’entrées étaient à l’origine bel et bien au niveau du sol et ce jusqu’au milieu du XIXe siècle, époque où il fut décidé que le terrain devait être aplani pour faciliter les passages quotidiens des agriculteurs qui trouvaient le chemin bien trop abrupt pour leur chariot et leur bétail. Ainsi donc, le sol fut abaissé au ras des maison et il fallut trouver une solution pour garder fonctionnelles et accessibles les portes d’entrées situées dorénavant deux mètres plus haut. Les escaliers courbés ont donc été érigés pour pallier le problème.

via

10 hamacs au design qui claque !

01/02/2011 un commentaire

Voilà un moment que je ne vous ai pas servi une bonne dose de design décalé. Cessez de rouspéter car en voici une belle. Ce coup-ci, on va s’attaquer à un objet tout à fait particulier : le hamac. Mais tout d’abord, apprenons quelque chose de saugrenu ensemble.

Né en Amérique Central, le tissage particulier du hamac permettait aux Yucatèques, descendants du peuple Maya, de pouvoir dormir confortablement et sans nécessairement se faire bouffer les pieds par des fourmis et autres rongeurs nocturnes et voraces. Puis en 1492, le bon vieux Christophe Colomb ramène cette trouvaille sur son aussi vieux continent. Ainsi, les espagnols introduirent son usage dans la marine sous le nom de « branle« . En effet, le hamac permettait aux marins de mieux dormir vu que son mouvement de balancier absorbait le roulis et/ou le tangage du navire. Et voilà le fait nouveau qui va vous faire briller en société lors de votre prochain dîner mondain. Sur les vaisseaux de guerres anciens, les marins pliaient, serraient et rangeaient leurs branles les uns contre les autres sur le pavois pour se protéger des projectiles ennemis lors des batailles. C’est de là que vient l’expression « branle-bas de combat« . Incroyable ce qu’on apprend ici, pas vrai ?

Revenons au design. Depuis le temps où il  servait sur les navires, le hamac a bien évolué et, comme toute chose en ce bas monde, il a eu le droit de se faire torturer sous les crayons géniaux mais parfois complètement barrés des designers du monde entier. Aussi, je vous propose une petite compilation de 10 surprenants designs de hamacs que j’ai pu trouvé ça et là sur la toile.

Dessiné par le duo suédois Erik NYBERG et Gustav STRÖM, le Wave est assurément le plus esthétiquement recherché, jouant sur l'équilibre et la modernité des grands arcs. (www.wave.st)

Créé par Jack Bass, le Urban Balance Wave Wicker épouse la forme de votre dos et semble surfer sur l'air.

Pour le Leaf Hammock, Pinar Yar & Tugrul Govsa se sont inspirés de la Terre et de la nature. (http://www.gaeaforms.com)

Le Hansa Hammock est destiné aux établissements hôtelier de luxe du monde entier. Il coûte près de 2000€ l'unité. Design élégant et moderne.

Adam Cornish a dessiné le Flex pour une agence de Sydney. Fait à base de contreplaqué et de fil d'acier, je doute du confort mais pas du design. Très joli.

Pour son Cocoon, Henry Hall a vu plus loin qu'un simple hamac. C'est une véritable pièce extérieure suspendue si l'on fait tomber les longs draps sur les côtés. Bon par contre, une fois assemblé, pas question de le bouger...

Il devient difficile de trouver des arbres pour suspendre son hamac. Aussi, Jill Davis s'est inspiré de la coque d'une palourde pour dessiner le Couch. Ses lanières suspendues en font aussi bien un hamac qu'un canapé aéré.

Dans son atelier de San Diego, Del Cover aime travaillé le bois. Aussi a-t-il eu l'idée de ce Drakkar Viking tout de bois précieux sculpté. (http://www.delcoverwoodworking.com)

Le Pendulum Lounger n'est pas vraiment un hamac mais pas non plus une chaise ni un fauteuil. C'est un peu tout ça à la fois. En tout cas, il fera son effet au bord de votre piscine... ou de votre baignoire.

Enfin, vous savez que les chats sont les rois d'Internet. Alors voici le hamac pour chat, avec sa housse personnalisable. MIAOU !

Via beaucoup de sites dont lui, lui, lui et lui.

Categories: Design & Marketing Tags: ,

Les paroles de Total Eclipse Of The Heart de Bonnie Tyler en graphique

Vous vous rappelez sûrement de ce billet où je vous faisais part d’un graphique très simple pour apprendre les paroles de Hey Jude des Beatles pour vos soirées karaoké en famille. Et bien voici un nouveau graphique sur l’une des chansons, j’ai un peu honte de l’avouer, qui me monte quasiment les larmes à chaque écoute et ce depuis ma plus tendre enfance. Il s’agit de la chanson Total Eclipse Of The Heart, rendue célèbre par la voix si particulière de Bonnie Tyler dans les années 80. Allez on s’éclaire la voix et on chante comme si demain n’existait pas ! (Cliquez sur l’image pour l’agrandir et sur le lien ci-dessus pour la chanson dans Youtube)

Aviez-vous déjà remarqué que…

… quelque fois, on peut voir autre chose en changeant à peine son point de vue. Cette petite compilation d’images complètement décalées illustre mon point de vue. Attention, c’est du constructif et du productif pur et dur. Vous voilà prévenus.

La page d'accueil de Facebook dévoile ce pour quoi le site a été vraiment créé.

Le logo officiel de la Coupe du Monde de Football 2014 est en fait un homme qui se prend la tête dans la main. Surement en anticipant la prestation des bleus.

Le bonhomme qui court est en fait Superman avec un pénis géant

Toad de SuperMario nous fait des doigts d'honneur. (Véritable sprite du jeu)

Adidas est en train de couler !

Le retour des dinosaures.

Le logo LG tourné un peu et avec la barre du milieu poussé = Pacman

Cette image Facebook ressemble étrangement à Dark Vador et son fils

Le logo Viper à l'envers = Daffy Duck

La valeur de Pi (prononcé "paille" en anglais) est 3,14. Si on retourne, on lit PIE (qui se prononce pareil) et veut dire "tarte". Donc tarte = 3,14 ?

Une fois que vous avez vu Bomberman en lieu et place de la tête du monstre du jeu Bioshock 2, vous ne voyez plus rien d'autre.

Pierce Brosnan a vraiment une bouche déformée sur cette jaquette du jeu. Ou alors, c'est sa main ?

Dans Super Mario Bros, les nuages sont exactement les mêmes images que les buissons mais en blanc.

La salopette de Mario... est un Space Invader ! OMG ! Ils sont partout !

Tous les canards portent en fait... un masque de chien. Mais alors à quoi ressemblent-ils sans ?

Le logo des Chicago Bulls est en fait, à l'envers, un robot mécontent qui lit un bouquin assis sur un banc.

La pièce de 2 euros nous cache des choses. En tout cas, elle devrait !

Ce porte-manteau est en fait un poulpe ivre vous défiant de venir vous battre. (MDR)

via

Categories: Le Coin d'Alconis Tags:

Campagne « Voyez le monde autrement » pour Viagra

L’agence néo-zélandaise de M&C Saatchi nous gratifie de cette petite campagne pour les célèbres pilules bleues, Viagra, capable de rendre sa virilité à tout homme ayant une petite baisse de vigueur. La campagne joue bien évidemment sur le fait que les éléments anodins du quotidien comme la table de la cuisine, le capot de la voiture ou la belle pelouse du jardin, souvent le sièges d’ébats dans des films peu recommandables, peuvent donner lieu à bons nombres de parties de jambes en l’air. Si ça peut vous donner des idées, allez-y. Faites de bébés, pas la guerre !

via

Les curieux paysages du photographe Carl Warner

Amis du KooNDeLLiTcH, si vous me lisez, c’est peut-être parce que vous partagez mon intérêt pour les arts mêlant les illusions d’optiques. Je vous ai déjà fait découvrir des artistes incroyables comme Julian Beever ou encore Maurits Cornelis Escher. Ce coup-ci, j’aimerais vous faire partager un gros coup de coeur qui entre parfaitement dans cette catégorie. Je vous présente le travail exceptionnel de Carl Warner, photographe anglais. Sa spécialité ? Prendre en photo des paysages… qu’il a créés lui-même… uniquement avec… de la nourriture !

Un photographe qui a un "goût" prononcé pour les paysages

Vous avez bien lu. A première vue, on dirait de magnifiques paysages pris dans la douce lumière du matin. Mais quand on observe de plus près, on découvre des brocolis, des tranches de jambon, des cornichons, une grosse miche de pain et tout un tas de choses reconnaissables habituellement dans nos assiettes plutôt que dans un paysage. On pourrait en rire mais lorsqu’on regarde le résultat de l’artiste et que l’on sait que chacune des photographies n’a pas été du tout retouchée sous Photoshop… Là, il ne nous reste plus qu’à ramasser notre mâchoire et simplement ouvrir tout grand les yeux et laisser aller se léger sourire en coin.

Voilà dix années que l’ami Warner s’amuse à oublier ce que ses parents lui ont rabâché : « On ne joue pas avec la nourriture. » Et ce pour notre plus grand plaisir ! Allez. Admirez le travail en cliquant sur les images pour agrandir.

via

Toy Story 3 vise l’Oscar 2011 du meilleur film

Le 27 février 2011 se tiendra la 83ème cérémonie des Oscars qui tend à récompenser l’excellence du cinéma américain et mondial. Et il se pourrait bien que Toy Story 3 soit le premier film d’animation a gagné l’Oscar suprême du meilleur film. C’est en tout cas ce que souhaite et espère le directeur des studios Disney/Pixar, Rich Ross. Et il n’y va pas par quatre chemins. « Pour des raisons obscures, un film d’animation n’a jamais obtenu le prix du meilleur film. […] Cette année, nous avons le film le mieux noté et avec le plus grand succès. Si c’est pas cette année, quand alors ? »

Rich Ross, président des Disney

Le patron de Disney, qui a racheté les studios Pixar en 2006, relance ainsi un débat qui avait déjà pointé le bout de son nez en 2008, lorsque Wall-e n’avait pas été nominé pour l’Oscar du meilleur film alors que les critiques du monde entier étaient unanimes quant à la qualité incroyable surpassant bien des longs métrages traditionnels. Depuis, Là-Haut! a été à la fois nominé pour le meilleur film d’animation et le meilleur film (La Belle et la Bête de Disney l’avait déjà fait auparavant) et c’est à nouveau le cas pour Toy Story 3 cette année. Le milieu des critiques du 7ème art lui-même reconnait comme un échec le fait que les studios Pixar n’aient jamais eu droit à l’utime statuette. D’autant plus quand on sait à quel point Pixar a influé sur le paysage cinématographique mondial actuel et que les Academy Awards sont originellement censés récompenser les oeuvres qui représentent et impactent le plus l’industrie du cinéma. Chose que le jury des Oscars a perdu de vue depuis belle lurette.

Personnellement, autant je ne pense pas que Toy Story 3, malgré sa qualité et son succès indiscutables,  mérite le prix cette année, autant je trouve scandaleux que Wall-e ne l’ait pas gagné en 2008 tant il surclassait les oeuvres en lice alors.  Je peux donc comprendre la vendetta personnelle de Ross. D’autant plus que j’ai un peu peur que ce soit là l’une des dernières chances pour Pixar de la gagner comme je l’ai déjà écrit dans ce billet.

Du coup, Disney a décidé ce coup-ci de faire entendre son point de vue en lançant en décembre dernier une campagne d’affiches reprenant des images de Toy Story 3 et en faisant un parallèle avec les grands films récompensés dans l’histoire des Oscars américains. Chacune des affiches porte la mention « Not since XXX », sous-entendu « On n’a pas vu un tel succès depuis XXX ». Ross ne veut pas seulement le prix du meilleur film d’animation. Il veut la récompense suprême ! Toy Story 3 la mérite-t-il ? Les studios Pixar obtiendront-ils enfin la reconnaissance qu’ils méritent ? Je ne pense pas. Verdict fin février prochain. En attendant, je vous offre la campagne mentionnée plus haut. Cliquez sur les images pour agrandir et lancer l’album.

via, via et via.

Evolution de la poupée Barbie entre 1990 et aujourd’hui

Barbie en 1959

Créée en 1959, Barbie s’inspire originellement d’une poupée mannequin allemande nommée Bild Lilli. Depuis, elle a bien changé la miss et a su évoluer avec son temps. En effet, pour continuer à plaire au plus grand nombre de petites filles à travers le monde, elle a dû s’adapter en suivant les standards de beautés. Ces derniers étant différents selon la zone du globe visée, il existe donc tout un tas de déclinaisons ethniques du succès commercial de Mattel.

L’image ci-dessous illustre cette évolution. Alors évidemment, l’une comme l’autre est loin d’être représentative de la femme moyenne. Et puis Barbie a surtout été faite pour porter des vêtements et non se balader nue à longueur de journée. Les techniques de confection en masse des habits pour Barbie se sont améliorées et permettent surement d’avoir un corps de « base » plus « fidèle » à la réalité. Notons tout de même que les proportions de la tête restent plus grandes certainement pour permettre une importante chevelure blonde très caractéristique de Barbie. Sachant qu’une grande majorité des petites françaises ont joué, jouent et joueront des heures avec cette poupée, voyez-vous d’un bon oeil cet « exemple » de canon de beauté si tôt dans la vie d’une enfant ? En tout cas, la Barbie des années 2000 a un séant qui me sied davantage 🙂

Au moins, aujourd'hui, Barbie a une tête 🙂

via

Categories: Design & Marketing Tags: ,