Archive

Articles taggués ‘danseuse’

L’illusion d’optique de la danseuse en rotation

La danseuse tournoyante est une illusion d’optique célèbre et tout à fait fascinante aussi connue sous le nom de silhouette illusion. Elle a même sa propre page sur Wikipedia. C’est pour dire ! Aussi, je me dois de vous la faire partager. Créée par le web designer Nobuyuki Kayahara, elle représente une danseuse tournant sur elle-même et est accompagnée de la question « Dans quel sens la danseuse tourne-t-elle ? » Dans le sens des aiguilles d’une montre ou le sens inverse ? Demandez à vos voisins. Sont-il d’accord ?

Dans quel sens tourne la danseuse ?

En effet, l’absence de tout repère de profondeur comme les ombres 3D empêche de définir clairement dans quel sens la danseuse tourne. La source de l’ambiguïté est l’interprétation en trois dimensions d’une image qui n’en a que deux par notre cerveau. C’est ce qu’on appelle une perception bistable, « qui peut être perçu de différentes manières » comme le célèbre Cube de Necker. Avec un peu d’entrainement, on peut arriver à facilement « inverser » le sens de rotation en gardant le regard fixe. Sinon, regardez-la et dite dans votre tête dans quel sens vous la voyez tourner. Puis, détournez les yeux, et « suggérez » vous qu’elle tourne dans l’autre sens et forcez-vous à la voir tourner dans l’autre. Vous devriez y arriver. Restez fixe et à un moment, il est possible que d’un coup, vous la voyez tourner dans l’autre sens. Troublant !

Afin de démontrer que l’on peut réellement voir les deux sens voici une version avec quelques indications de profondeurs dans les deux sens horaire et anti-horaire. D’ailleurs, vous pouvez regarder la figure de droite rapidement puis regarder la figure seule ci-dessus, puis regarder celle de gauche et retourner voir la figure seule. C’est le plus efficace pour voir les deux sens.

Alors que cette illusion fut à l’époque de son introduction utilisée pour déterminer la dominance d’un hémisphère cérébral sur l’autre, des scientifiques ont démontré qu’elle ne permettait aucunement de déterminer une telle chose.