Archive

Articles taggués ‘test’

Découvrez Falling Skies, le navet sci-fi produit par Spielberg

 

  • Genre :  Science-Fiction
  • Diffusé sur TNT (Câble), au format 42 mn
  • Première diffusion : 19 Juin 2011
  • Fansubbing FR assuré par : La team P-SG sur sous-titres.eu
Synopsis

Six mois après l’invasion de la Terre par des extraterrestres, un groupe de résistants s’efforce de survivre. Tom Mason, un ancien professeur d’histoire, a pris la tête du groupe pour combattre les forces ennemies.

Evaluation

 Failing… euh Falling Skies est une mauvaise série de science-fiction où les scènes sont téléphonées, le scénario sans ambition (en tout cas pas pour notre cerveau) et le jeu des acteurs poussifs. A éviter, même pour l’été.

Avis détaillé

Autant vous le dire tout de suite, le nom de cette série est en fait « Failing Skies » (to fail, « échouer » en anglais). Au départ, ça pouvait sembler une bonne idée : une petite histoire d’invasion de notre petite planète par des extra-terrestres très méchants produite par l’un des maîtres en la matière et avec la petite gueule d’amour de l’ex médecin star de E.R. (Carter dans Urgences), Noah Wyle. Et puis les séries estivales, en général, on leur pardonne bien volontiers de pas vouloir nous faire mal à la tête avec des histoires tortueuses ou des scénarii alambiqués. Oui, mais là, faut pas pousser mémé alien dans les orties mutantes !

Cliché et sans ambition. Ah, pardon ! Une petite ambition à reconnaître : pour une fois on voit les aliens et leurs vaisseaux. Faut avouer que d’habitude, on sent qu’on racle le budget effets spéciaux passé le pilot. Ici, on continue à voir les méchantes bébêtes tantôt dans leur plus simple appareil marron-vert gluant, tantôt dans leur scaphandre d’acier qui rappelle un mix des toasters de Battlestar Galactica et quelques robots de Star Wars. Le pilot aurait pu laisser la place à une série haletante avec des chasses à l’homme et des victoires à l’arrachée sur l’envahisseur. Et c’est ce qu’on attend au moins de ce genre de série. D’ailleurs, le public américain était au rendez-vous  ! En effet, le premier épisode a battu presque tous les records de fréquentation pour une nouvelle série du câble US avec pas moins de 5,9 millions de téléspectateurs. Mieux que les 5,3 millions de The Walking Dead. Et pourtant, il y a un gouffre entre le néant qualitatif du premier et les ambitions de la seconde. Du coup, au vu de ses résultats d’audience, les chaines étrangère se précipitent pour commander la nouvelle série évènement, Orange en tête qui commence la diffusion demain sur ses chaines Cinemax. Dommage ! Le pilot a fait planer le doute, les épisodes suivant l’ont confirmé : c’est un navet. Et les audiences US des 3è et 4è épisodes se sont logiquement cassés la figure.

A l’heure où j’écris ces lignes, j’ai regardé les 3 premiers épisodes sur les 4 diffusés et j’ai eu ma dose. Les acteurs sont trop lisses, Wyle y compris. Même les méchants ne font pas peur. Revenons vite fait sur l’histoire : des aliens envahissent la terre et une chose est sure, ils ne nous veulent pas du bien vu qu’ils abattent tous les adultes et les bébés et font esclaves les enfants en leur greffant des excroissances aliens dans la nuque pour les contrôler. Au milieu de cet apocalypse, des petits groupes de survivants vont tenter de s’organiser et comprendre leur ennemi pour mieux le repousser et sauver la race humaine. Bref, la trame sci-fi « invasion alien » habituelle. On sait qu’il y a matière à faire de belles choses et même des choses originales (la majeure partie de District 9 dernièrement, par exemple). Mais là non. On retombe dans les stéréotypes, les petites trames entre humains dont on se contre-fout. On attendait bien plus original de la part du papa de Falling Skies, Robert Rodat, scénariste notamment sur Il Faut Sauver le Soldat Ryan et The Patriot.

Le groupe de résistants est commandé par Weaver, un militaire à la poigne de fer qui cherche plus à éviter l’affrontement et à fuir et met donc des bâtons dans les roues du héros Tom Mason et ses fils qui eux veulent à tout pris faire tomber l’envahisseur. C’est Will Patton qui joue le rôle de Weaver et bien même lui n’arrive pas à avoir de charisme. Son personnage est bancal. Les autres personnages n’ont pas grand intérêt. La jolie docteur Anne Glass, jouée par Moon Bloodgood (Day Break) qui lutte pour le bien contre le méchant commandant sans coeur. Et que dire du personnage principal qui devient un héros caricatural en plein milieu du 3ème épisode avec des marches au ralenti et des répliques fatales. Alors que le côté frêle professeur d’histoire qui se sert des leçons apprises sur l’histoire de l’humanité pour vaincre les aliens était intéressant au début du pilot, on oublie très vite cette bonne idée pour finalement avoir un warrior qui détruit les grosses bêtes hideuses à coup de crosse de shotgun en combat au corps à corps. Non, c’en est trop ! J’arrête. C’est mauvais. D’accord, c’est l’été mais j’ai passé l’âge qu’on me dise où je dois me sentir touché avec une musique lancinante, j’ai passé l’âge pour les phrases creuses que jamais aucun être humain ne prononcerait en pareille condition.

Au final, évitez la série de science-fiction Fail-ing Skies. C’est une succession de très mauvais passages au milieu de passages mauvais, comme je l’ai dit sur Twitter. Des idées qui auraient pu être bonnes sont abandonnées au profit de clichés éculés du genre. Patientez. A la rentrée, on verra ce que vaut Terra Nova, aussi produite par Spielberg. Mais, en attendant, allez à la plage, faites des barbecues entre amis, faites des bébés mais oubliez vite que Falling Skies existe : elle n’en vaut pas le coup.

Categories: Séries TV Tags: , ,

Pourquoi je suis passé de Dotclear à WordPress

Florence (aka fulloptions) m’a envoyé un mail début décembre dernier pour me rappeler que je n’avais pas écrit un billet crucial pour ceux qui me suivent depuis la première heure : pourquoi je suis passé sous WordPress alors que j’ai toujours été fervent défenseur et contributeur de Dotclear. Je vais tenter de répondre tant bien que mal à cette question. Attention : ce billet est long, technique et par conséquent, doit être chiant à lire 🙂

Lire la suite…

Découvrez « V », version 2009

v2009

"We are of peace, always." @ Vs

  • Genre : Science-Fiction
  • Diffusé sur ABC, au format 45 mn
  • Première diffusion : 03 novembre 2009.
  • Fansubbing FR assuré par : La Fabrique et sous-titres.eu
Synopsis

Des extraterrestres débarquent sur Terre avec des intentions pacifistes. Une « invasion » qui n’est pas du goût de tout le monde ! Erica Evans, agent à la Sécurité Intérieure, n’apprécie pas de voir son fils rejoindre les rangs des Visiteurs. Ces étrangers ne cacheraient-ils pas de sombres motivations ?

Evaluation

3.5 Etoiles sur 5 C’est un pilot très alléchant que celui de V, version 2009. Tous les éléments sont présents pour faire de cette série un véritable succès populaire. Malgré quelques clichés persistants, V pourrait bien être le seul remake qui vaille le coup cette année.

Avis détaillé

Je sors tout juste de ce pilot et je dois dire qu’il est efficace : j’ai envie de voir la suite ! V, version 2009 est donc le remake 2009 de la série « V : les visiteurs » diffusée aux US en 1984 et en 1987 chez nous. Personnellement, j’ai dû regarder quelques épisodes lors d’une rediffusion il y a de cela une dizaine d’année. On retrouve du coup la même histoire mais avec beaucoup plus de moyens. Je ne vous gâcherai pas tout le plaisir en dévoilant davantage l’histoire que le synopsis plus haut mais si vous avez aimé Independence Day et/ou plus récemment District 9, vous devriez au moins laisser sa chance à V, 2009. De toutes façons, V est une série culte en grande partie pour son histoire donc on ne devrait pas être déçu.

Pas de doute, les Visiteurs sont bel et bien de retour. Et première chose qu’on remarque, c’est que bons nombres d’acteurs déjà rencontrés dans d’autres séries sont aussi de retour. Et ce qui fait plaisir, c’est que ce sont pour la plupart des bons. On retrouve Elizabeth Mitchell (la Juliet de Lost) dans le rôle d’Erica Evans, un agent du FBI préparant la résistance contre les nouveaux envahisseurs aux côtés de Joel Gretsch (le héros de The 4400) campant Jack Lowery, un prêtre rebelle. On a aussi Scott Wolf (vu dans The Nine, dont on retrouve d’ailleurs Lourdes Benedicto, et Everwood) qui joue Chad Decker, le journaliste préféré d’Anna, la chef des Vs, jouée par Morena Baccarin (vue dans Stargate SG-1). Ajouté à cela Ryan, un visiteur black pas comme les autres, joué par Morris Chestnut et on tient là un bon petit groupe d’acteurs qui tiennent la route pour un show de qualité.

Deuxième chose remarquable : ABC a mis des moyens dans les effets spéciaux du pilot. Alors bien sûr, c’est le premier épisode alors ils ont mis le paquet mais le vaisseau des Vs, intérieur comme extérieur, le crash de l’avion au tout début et certaines vues anatomiques des Vs sont tout à fait réussies. C’est tellement rare que c’est à saluer. On verra si le niveau reste aussi élevé tout au long de la série. Niveau réalisation, classique. Rien de bien révolutionnaire. Un mauvais point à mon sens pour l’ambiance musicale et sonore beaucoup trop classique à coup de violons stridents à chaque fois vous êtes censés avoir peur et un piano mélancolique quand vous devez être émus. Il faut oser, les amis.

J’ai aimé certains thèmes abordés comme la foi aveugle ou l’arrivée très « Independence Day » des Vs, mais j’ai pas aimé du tout le côté lisse et caricatural du fils d’Erica et de son histoire. En tout cas, à l’issue des 42 minutes du premier épisode, on connait les desseins des deux camps qui font s’affronter, l’histoire et les personnages sont en place. Tout est prêt pour une saison tonitruante… si les petits micmacs de production se règlent assez vite.

Côté audience, autant dire que V a assuré son statut de série très attendue en réussissant pleinement son débarquement sur les télés américaines : près de 15 millions de téléspectateurs étaient devant leur écran pour regarder le pilot de la série d’ABC. Les premiers retours sont très bons. La série originelle n’avait duré qu’une saison de 19 épisodes. Si cette version 2009 arrive à se trouver un bon showrunner une bonne fois pour toute, ce sont bien davantage de saisons qui seront commandées. Pour le moment, ABC programmera les quatre premiers épisodes en novembre puis diffusera les neuf autres à partir du mois de mars 2010.

Pour résumé, « V » 2009 promet de très bons moments. Servie par des acteurs et une histoire qui ont fait leur preuve par le passé, le nouveau show d’ABC est un potentiel hit au milieu des remakes navrants de ces dernières années. La série a su mobiliser assez de spectateurs pour un pilot très efficace et qui ravira la majorité. Comme toujours, 3 à 4 épisodes sont nécessaires pour se faire une réelle idée d’une série, mais au moins, je sais personnellement que j’irai jusque là. « We are of peace, always. »

Et vous, qu’en avez-vous pensé ? Laissez vos impressions en commentaire de cet article.

Découvrez toutes les séries 2009-2010 que j’ai testé pour vous !

Scott Wolf

Categories: Séries TV Tags: , ,

Review de « The Resistance », le nouvel album de Muse

The Resistance, le nouvel abum de Muse

Ceux qui me suivent sur Twitter savent depuis un moment que je suis le buzz de sortie de l’album de mon groupe préféré Muse, The Resistance, de très près (trop ?). Depuis les premières annonces en mai dernier, j’ai suivi la chasse au trésor qui a permis aux fans de découvrir en avant première le morceau United States of Eurasia. Puis, ce fut l’annonce de la sortie du premier single « Uprising » et des différentes autres titres sur le site officiel de Muse. Jusqu’à aujourd’hui, jour de sortie officiel de l’album en Europe. Même si je l’ai pré-commandé sur Amazon depuis un bon bout de temps pour ne pas subir la même déception que les fans des Beatles la semaine dernière, je ne l’ai pas encore reçu. Mais grâce au site officiel de Muse, je le connais déjà par cœur.

Par coeur ? Vraiment ? Non. J’ai beau être fan invétéré de Muse, dans cet album, il y a des titres que j’adore et d’autres, et c’est quasiment une première sur un album de Muse, que je n’aime pas. Muse ose. Muse n’a pas peur de perdre des fans en route et poursuit son exploration musicale amorcée avec Black Holes and Revelations. Matthew Bellamy, auteur compositeur chanteur guitariste et pianiste du groupe, – Ouais, je sais, moi aussi je veux être lui – a peut-être été un peu trop loin sur certaines compositions. Il s’est même fait carrément un petit plaisir perso avec son triptyque symphonique clôturant l’album. Mais, il reste de très bonnes choses, fort heureusement, dont certaines devraient être monumentales en live. Car ça reste l’une des constantes avec Muse : c’est l’un des meilleurs groupes live au monde.

Sur scène, ils se lâchent et pas à moitié. Ils font plaisir à leurs fans. Ils mêlent toujours aux nouveautés les classiques qui font de Muse un groupe unique. Ils se permettent même de revenir faire un double-concert dans leur petit village d’origine ou même un concert surprise à Paris au théâtre Châtelet. Et chaque lendemain de concert, les Twitters et autre Facebook sont unanimes « Epic! » Ce week-end, le groupe anglais a entamé son opération de séduction des cousins américains en jouant en live 2 nouveaux titres (Uprising et Resistance) aux MTV Video Music Awards 2009 avant d’entamer une tournée de stades aux US en première partie de U2. Personnellement, j’ai mes billets pour aller les voir à Bercy le 17 novembre prochain.

Je vais donc vous livrer mes impressions morceau par morceau dans la suite.

Lire la suite…

Categories: Le Coin d'Alconis Tags: , ,

Découvrez The Vampire Diaries

thevampirediaries_banner

  • Genre : Drama, Fantastique, Romance
  • Diffusé sur TheCW, au format 45 mn
  • Première diffusion : 11 septembre 2009.
  • Fansubbing FR assuré par : A venir…
Synopsis

Quatre mois après le tragique accident de voiture qui a tué leurs parents, Elena Gilbert, 17 ans, et son frère Jeremy, 15 ans, essaient encore de s’adapter à cette nouvelle réalité. Belle et populaire, l’adolescente poursuit ses études au Mystic Falls High en s’efforçant de masquer son chagrin. Elena est immédiatement fascinée par Stefan et Damon Salvatore, deux frères que tout oppose. Elle ne tarde pas à découvrir qu’ils sont en fait des vampires…

Evaluation

2,5 Etoiles sur 5 Quand Smallville rencontre Twilight, cela donne The Vampire Diaries. Cette série gentille et efficace plaira aux jeunes fans de vampires et d’histoire d’ados. Les autres, passez votre chemin. Après tout, on est sur TheCW…

Avis détaillé

C’est désormais une tradition, chaque rentrée des séries US a son quota de vampires. Le thème des suceurs de sang induit directement une cible très particulière : les très jeunes fans de Twilight, les un peu moins jeunes nostalgiques de Buffy et… c’est tout. Fans de Blade, The Series, c’est pas pour vous non plus. Mais ce n’est pas nécessairement synonyme de série pourrie pour autant, comme en témoigne le carton qu’à fait True Blood l’an dernier. Alors où se place The Vampire Diaries parmi l’éventail sanglant des séries héritières de Dracula ?

Je n’ai regardé que le premier épisode et je dois dire que sans être fan de vampires, la série devrait trouver son public si elle garde la qualité exposée dans ce pilot. Bien sûr, c’est une série d’ados qui surfe sur le succès de Twilight avec son lot de romances, de pseudo-tragédie et de trame ras les pâquerettes. Mais, j’ai ce sentiment après coup d’être revenu au temps de Buffy contre les Vampires (sans le côté fun et décalé de l’époque). C’est un peu ça : un bon concentré de Smallville, de Dawson’s Creek et de Buffy. Le tout réalisé de façon assez classique mais efficace pour le public visé. L’ambiance sonore est résolument jeune à base de MGMT et de Placebo et l’atmosphère glauque des films de vampires est présente. A noter les effets spéciaux un peu cheaps quand même. Niveau scénario, à voir. Deux frères vampires en guerre depuis des siècles se retrouvent dans un petit village pour une raison encore inconnue mais qui est en relation avec Elena, jeune lycéenne et héroïne de la série, qui a perdu ses parents au printemps dernier dans un accident de voiture auquel elle a réchappé. Évidemment, les vampires sont des beaux bosses au super pouvoirs et toutes les lycéennes craquent. Rien de bien folichon donc niveau trame de fond.

Donc, jeunes lecteurs fans de séries comme Gossip Girl, The OC, Supernatural, Smallville, laissez-vous tentez par 3 ou 4 épisodes et voyez si vous aimez. Moi, bien entendu, je m’arrêterai là. (‘Faut pas déconner non plus…)

Bref, vous aurez compris, je n’arrive pas à dire que The Vampire Diaries est un navet car ce n’en est pas un. Je ne la recommande cependant pas aux sériephiles de plus de 20 ans, ça c’est sûr. Mais des ados en mal de séries à regarder et d’histoires de cœurs sanglantes entre ados y trouveront leur compte en attendant la sortie du prochain Twilight au cinéma.

Et vous, qu’en avez-vous pensé ? Laissez vos impressions en commentaire de cet article.

Découvrez toutes les séries 2009-2010 que j’ai testé pour vous !

Categories: Séries TV Tags: ,

Découvrez Glee

glee_banner

  • Genre : Comédie Musicale
  • Diffusé sur FOX, au format 45 mn
  • Première diffusion : 9 septembre 2009.
  • Fansubbing FR assuré par : Team Glee de U-SUb
Synopsis

Le professeur d’espagnol Will Schuester décide de reprendre en main la chorale de son lycée du Midwest. Il va tenter, malgré les coups fourrés des cheerleaders et des autres profs, de faire enfin gagner quelque chose à un groupe d’ados bien décidés à réussir au sein de la chorale.

Evaluation

2,5 Etoiles sur 5 Ce « High School Musical en série » est parfait pour les fans du genre. La patte de Ryan Murphy n’est pas assez présente pour déclencher les passions mais l’ambiance musicale est indéniablement rafraichissante.

Avis détaillé

Je vous préviens tout de suite : oui, je chante dans un groupe et j’adore la musique, mais non je ne suis pas fan de comédies musicales. Il était important de le signaler pour comprendre le contexte de cet avis. Maintenant c’est dit. A l’attaque !

Une comédie musicale. Ça, c’est sûr, c’en est une. Et une bonne à mon avis, même si, en la matière, mon avis n’est certainement le plus avisé. Commençons par le côté « comédie ». La série se déroule dans le lycée d’un village du fin fond américain. Et dans ce lycée, on retrouve quelques personnes un peu barrées, à commencer par un entraîneur fumeur de marijuana, un ex-prof reconverti dans la drogue, une psy maniaque allergique à la saleté et aux microbes et des stéréotypes traditionnels d’élèves, ambiance « quota » (le gay, la black, l’handicapé, la pom-pom girl sainte-nitouche, le quaterback etc.) Et au milieu de tout cela, le seul gars qui a l’air normal : c’est le héros ! (Joué par Matthew Morrison (Hairspray, South Pacific) ) En fait, normal. Sa femme lui fait quelques misères mais bon, c’est sa femme… quoi. Donc, notre jeune prof d’espagnol se met en tête de reprendre la chorale du lycée et d’en faire une référence. Bref, tout ce paragraphe pour illustré l’aspect un peu trop stéréotypé des personnages de la série. Heureusement, Ryan Murphy (Créateur et scénariste de Nip/Tuck et de Glee), nous gratifie dans Glee de situations, de dialogues et de flashbacks atypiques et amusants pour créer une atmosphère un peu décalée dont il a le secret.

Pour le côté musical, je dirais que c’est du solide. Ça tient même de la « série concept ». Les comédiens sont clairement habitués à chanter et surjouer la comédie, mais ne sont pas aussi lisses et crémeux que dans un High School Musical à la Disney. Ils savent chanter, donc. Et ils sont servis par une bande son moderne, riche et soignée. Les standards de la pop, du RnB, du hip-hop et  de Broadway sont revus, modernisés (pas mal d’a capella et de beatboxing) et surtout mis en scène avec brio. C’est le gros plus de la série et là où se tient le concept : tout au long de la (ou les) saisons, ce sont des tonnes de guests de la chanson US qui vont défiler. Les reprises sont inédites et arrangées pour la série. Attention, c’est du pop-efficace-jsuis-trop-heureux, mais ça marche auprès d’un public plutôt jeune. D’ailleurs, l’album officielle de la série Glee : The Music, Volume 1, sortira en novembre prochain.

Côté scénario, par contre, ça vole très bas. En gros, il n’y a vraiment pas grand chose à dire. Des trames amoureuses par ci par là entre profs-profs, profs-élèves. Un combat de chorale d’écoles en perspective. Rien de bien novateur. Le principal thème abordé par la série (et sur leurs affiches où les acteurs font le « L » de loser avec leur main à la place du « L » de « Glee ») est celui de l’aboutissement d’une vie via la réalisation de ses passions, même si ce n’est pas « cool ». C’est clair que pour l’avoir fait, chanter dans une chorale d’école, c’est pas le club le plus « cool » qu’on puisse faire… La réalisation est soignée, les dialogues restent un peu plan-plan, les acteurs sont bons (On retrouve d’ailleurs Jessalyn Gilsig (Nip/Tuck, Heroes)) et on devrait même voir arriver pas mal de pointures : Kristin Chenoweth (Wicked, Pushing Daisies) et Victor Garber (Sweeney Todd, Alias) par exemple. Une série qui attire !

En résumé, après le pilot, Glee est une bonne comédie musicale pour les fans de High School Musical et consorts. L’atmosphère pourrait être un peu plus décalée pour s’éloigner du cliché du genre, mais les performances des comédiens sont à la hauteur de la bande son qui crée le buzz sur internet. Cependant, je ne suis personnellement pas fan du genre « comédie musicale », donc je passerai mon tour sur Glee. Mais la FOX tient là une série qui pourrait facilement trouver un public jeune, fidélisable en prenant régulièrement des guests de la culture musicale américaine.

Et vous, qu’en avez-vous pensé ? Laissez vos impressions en commentaire de cet article.

Découvrez toutes les séries 2009-2010 que j’ai testé pour vous !

Categories: Séries TV Tags: ,

Découvrez The Philanthropist

The Philanthropist la série

  • Genre : Drama
  • Diffusé l’été sur NBC, au format 45 mn
  • Première diffusion : 24 juin 2009.
  • Fansubbing FR assuré par : Team Subs-Addicts
Synopsis

Teddy Rist aime les femmes, l’argent et le pouvoir. Depuis qu’il a sauvé un jeune garçon lors d’un ouragan au Nigéria, ce millionnaire un peu rebelle a trouvé un moyen d’exorciser ses démons suite à la mort de son fils. Il utilise tous les moyens à sa portée pour venir en aide aux gens dans le besoin. Le risque inhérent à ses activités lui importe peu… (© Allociné)

Evaluation

5 Etoiles sur 5 Un pur régal que ce pilot. Allez-y les yeux fermés. Une série très prometteuse comme on n’en a pas vu depuis longtemps avec un excellent James Purefoy en personnage principal, plus séducteur et charismatique que jamais. J’adore !

Cliquez sur lire la suite pour voir mon avis détaillé.

Lire la suite…

Categories: Séries TV Tags: ,

Découvrez Hope Springs

Hope Springs la série

  • Genre : Drama
  • Diffusé l’été sur BBC One, au format 60 mn
  • Première diffusion : 7 juin 2009.
  • Fansubbing FR assuré par : Aucune équipe ne s’est déclarée pour le moment.
Synopsis

L’histoire de quatre anglaises sortant de prison qui, au lieu de se retrouver à l’abri du besoin aux Barbades, sont forcées de se cacher au fin fond de la campagne écossaise. Et les habitants d’Hope Springs semblent avoir pas mal d’histoires à cacher…

Evaluation

3,5 Etoiles sur 5 Hope Springs est une série tout à fait divertissante à la sauce anglaise. On se laisse bien volontiers embarquer dans les aventures en pays écossais des 4 filles so british sortie tout droit de prison. On ne se sent pas vraiment concerné en tant que français, mais on adore être spectateur.

Cliquez sur lire la suite pour voir mon avis détaillé.

Lire la suite…

Categories: Séries TV Tags: ,

Découvrez Royal Pains

Royal Pains la série

  • Genre : Drama médical
  • Diffusé l’été sur USA Networks, au format 42 mn
  • Première diffusion : 4 juin 2009.
  • Fansubbing FR assuré par : Aucune équipe ne s’est déclarée pour le moment.
Synopsis

Hank Lawson est un jeune docteur à qui tout sourit : sa carrière est florissante, sa petite amie est magnifique et son appartement new-yorkais est fastueux… Mais, après avoir pris une décision difficile aux Urgences, il perd tout. Quelques mois plus tard, un Hank célibataire et sur la liste noire de tous les hôpitaux se rend dans les Hamptons avec son frère. Lors d’une soirée, il sauve la vie d’un des invités. Après cette intervention, sa carrière reprend soudainement mais pas vraiment comme il s’y attendait. Le voilà devenu le médecin particulier, l’accessoire de tous les riches et célèbres habitants des Hamptons qui n’ont besoin que d’un seul coup de fil pour le voir venir… (© Allociné)

Evaluation

4 Etoiles sur 5 Une série médicale rythmée et rafraichissante. Le petit médecin célibataire, objet de familles friquées au sang bleu, va en subir des choses bizarres. A tester chez vous !

Cliquez sur lire la suite pour voir mon avis détaillé.

Lire la suite…

Categories: Séries TV Tags: ,

Découvrez la nouvelle série Mental de la FOX

Mental la série

  • Genre : Drama médical
  • Diffusé l’été sur la FOX, au format 42 mn
  • Première diffusion : 26 mai 2009.
  • Fansubbing FR assuré par : Aucune équipe ne s’est déclarée pour le moment.
Synopsis

Mental raconte l’histoire du docteur Jack Gallagher (Chris Vance, Prison Break), médecin récemment nommé à la tête du service psychiatrique d’un hôpital. Sa nouvelle patronne, Nora Skoff (Annabella Sciorra, The L Word) ne voit pas d’un très bon œil les méthodes pas toujours orthodoxes de Gallagher. Mais leur passé commun empêche peut-être une totale objectivité…

Evaluation

1.5 Etoiles sur 5 Mental, énième drama médical, choque par son manque d’originalité et tente de compenser par des bons acteurs qui auront fort à faire pour permettre à la série de perdurer.

Cliquez sur lire la suite pour voir mon avis détaillé.

Lire la suite…

Categories: Séries TV Tags: ,