Archive

Articles taggués ‘youtube’

BwaBwaBwa… mais allez-y avec le référendum

Il y a des vendredis qu’on aimerait voir passer très vite. Certains qu’on aimerait même pouvoir sauter et être en weekend dès le jeudi soir. Mais pas aujourd’hui. Pourquoi ? Parce que je viens de tomber sur un mème… tout bonnement génial.

Tout part de cette vidéo envoyée sur Youtube :

Rigolo, un chien qui semble parler. Drôle, quoi. Bon. Vient ensuite un loltoshop assez marrant inspiré de la vidéo :

Je me dis « Marrant ». L’auteur a voulu faire passer le chien pour un quelconque politicien aux US qui aurait fait un buzz dernièrement sur un référendum. Et en fait, pas du tout !!! Il s’agit en fait de la dernière phrase de la transcription automatique par google sur Youtube.

Transcrire la piste audio à la volée sur Youtube

Je vous explique. Google a introduit la possibilité de transcrire à la volée les bandes sonores des vidéos Youtube. Elle est accessible via le bouton ci-contre. En gros, le moteur de reconnaissance de texte est lancé sur la bande son de la vidéo et tente de reconnaître des mots anglais. Ils y ajoutent une analyse sémantique et syntaxique qui en fonction d’un mot reconnu plus qu’un autre va modifier les autres selon sa nature (j’ai reconnu un verbe, le mot d’avant sera probablement un sujet ou un adverbe etc.).

Bref. Cette technique est utilisée par exemple par Google pour son système Google Speech qui entre autre sait envoyer par email un message laissé sur votre répondeur. Ça marche pas trop mal avec des humains parlant et articulant bien leur anglais. Mais alors qu’est-ce que ça donnerait sur notre vidéo du chien qui « aboit-bwa-bwa-bwa » ?

Voici la transcription complète :

and what would what would but we well in the lead with him in a minute but what happens when let me I said well then we’re going live with it wouldn’t have mattered ranch the ad opens with a dwindling but go ahead with the referendum.

Vous l’aurez compris : ça ne veut rien dire… sauf l’ultime phrase qui va désormais rentrer dans la culture Internet moderne, j’en suis sûr. Pour le plaisir je vous mets la traduction automatique en français via Google Translate pour couronner le mème et on y est :

et ce qui ce serait bien, mais nous en tête avec lui dans une minute, mais ce qui arrive quand me laisser Je me suis dit alors que nous allons vivre avec cela n’aurait rien changé ranch de cette annonce s’ouvre sur une diminution, mais aller de l’avant avec le référendum.

Pour le plaisir j’ai un peu adapté pour le français en « Mais allez-y avec le référendum ».

La technologie Google au service de l’humour et du buzz. C’est beau !

Edit: pour activer la transcription directement sur la vidéo ci-dessus, faites comme suit :

Activer la transcription audio pour une vidéo Youtube intégrée à un blog.

Categories: Le Coin d'Alconis Tags: , ,

Le site birdsdessines.fr en test pour tous !

Ces derniers temps, vous vous êtes sûrement demandés ce que venaient faire ces oiseaux rigolos sur ce blog. Mais si, les petites BDs mettant en scène les adorables créatures du court-métrage de Pixar For The Birds. Ces petites bêtes-là étaient en fait des essais personnels pour un projet de plus grande envergure : créer un site internet où tout un chacun pourrait publier ses propre mini-BDs et les faire connaitre.

Logo Birds-Dessinés

Je faisais donc des recherches sur Photoshop pour trouver les dimensions, les couleurs et surtout créer chaque image d’oiseaux qui allait se retrouver dans la banque de Birds (prononcé à l’anglaise « beurre-dzzz »). Ensuite, il m’a fallu créer l’éditeur qui allait permettre à n’importe qui de créer sa BD. Et quand je dis n’importe qui, je pensais même à ma grand-mère. Cet éditeur devait donc être le plus simple du monde. Je me suis donc doucement attelé à cette tâche. Ce qui a donné, peu de temps après la parution de mes essais sur mon blog, mon facebook, mon Twitter et sur le forum Sub-way.fr, une première version de l’ »éditeur de Birds ». Mon entourage et surtout les membres du forum ont pu s’en donner à cœur joie pendant que je développais le site en lui-même. Ainsi, alors que les bugs m’étaient doucement remontés par ces béta-testeurs, ce sont pas moins de 712 Birds-Dessinés qui ont été produites avec l’éditeur ! Preuve que ça marche.

Le concept et l’éditeur marchent, donc. Bien. Reste le site ! Je vous annonce donc aujourd’hui la sortie en version béta du site http://www.birdsdessines.fr . Que veut dire version beta ? C’est une version publique ouverte aux testeurs dont les fonctionnalités sont à peu près celles de la version finale. Ainsi, les utilisateurs ont la primeur du site… mais aussi des bugs restants.

Pour l’occasion, vous avez la possibilité sur le site de :

  • Voir, commenter et noter les Birds-Dessinés publiés.
  • Créer vos propres Birds-Dessinés à l’aide de l’éditeur en ligne ultra simple d’utilisation (Deuxième onglet sur le menu du site).
  • Télécharger l’image générée pour l’envoyer par courriel à vos amis ou si vous ne voulez pas publier sur le site.
  • Créer votre compte pour pouvoir publier vos Birds-Dessinés. (Eh oui, c’est obligatoire !)
  • Publier votre Birds-Dessinés en l’accompagnant d’un titre, d’une description, d’une catégorie et d’étiquettes (tags).
  • Vous abonner au flux RSS et suivre le Twitter.
  • Commencer à en parler autour de vous.

première birds dessinés

Cliquer pour agrandir

Pour ceux qui veulent des détails techniques, ça viendra plus tard sur ce blog. Mais sachez d’abord que l’éditeur est fait en FLEX, le site sous WordPress, la communication entre les 2 via l’API RPC de WordPress un peu modifiée et le tout hébergé chez OVH. Bref, à bientôt pour une ouverture officielle publique.

Categories: Birds Dessinés Tags: ,

Une saison de Florence Foresti

Florence Foresti Tout le monde a pu entrevoir l’émission « On a tout essayer » présentée par Laurent Ruquier entouré d’une joyeuse bande de chroniqueurs le soir sur France 2. L’émission n’est pas mauvaise en soi mais est souvent « gnangnante » à mon goût. Sauf ! Sauf ! Sauf… les 2 jours par semaine où Florence Foresti vient faire ses sketchs sur un thème précis écrits avec l’aide d’un compère.

Cette fille est tout simplement géniale. Son humour, identique au mien en passant, se base sur des jeux de mots laids musclés, des vannes à 3 francs 20 (comme les avions) et de personnages hilarants : Brigitte (la bimbo au QI de moineau), Clothilde (mais on l’appelle Clo), Anne-Sophie de la Coquillette (la bourgeoise pas coincée), Michelle, Dominique Pipot (ministre des affaires problèmatiques), Catherine Barma (la productrice de l’émission), Lady Zbouba (une jeune fille de la banlieue… batard !) et enfin la mère de Laurent Ruquier (distributrice de boulettes).

Depuis Février, j’ai pu enregistrer pas mal de ses passages télévisuels et vous les propose. Je suis complètement fan et vous laisse seul juge de ses prouesses hebdomadaires. Elle est en spectacle depuis un peu plus d’un an, a tourné récemment dans un film déjanté, possède un chien tout mignon et un site internet officiel. En plus, elle est jolie, intelligente, a de la répartie, a son franc parlé… Flo, veux-tu m’épouser ?

Cliquez sur « Lire la suite » pour accéder aux vidéos.

Lire la suite…

Mettre une vidéo sur son site Internet

Les lecteurs assidus du Koondellitch auront eu l’occasion de consulter de courtes vidéos sur ce blog. Les principaux problèmes pour la diffusion de vidéos sont :

  • le lecteur : il doit être suffisamment universel pour pouvoir être lu par la majorité des internautes ;
  • l’hébergement : une vidéo peut être lourde et si celle-ci a du succès, elle va générer un important traffic qui peut être coûteux chez un hébergeur payant ;
  • le format de diffusion : il doit être visible par la majorité des personnes, quelque soit le format de départ de votre vidéo ;
  • la facilité de mise en place et de visualisation sont les derniers critères principaux.

Avec la montée des possibilités multimédia qu’offre Internet, on voit fleurir nombre de sites proposant un service d’hébergement de vidéo gratuit avec possibilité d’intégration sur un site personnel. On peut citer Google Video, Yahoo Video ou encore l’excellent DailyMotion. Ces sites permettent l’émergence de ce qu’on appelle les vidéo blogs sur lesquels, les bloggers ne connaissant rien en informatique, publient chaque jour des vidéos personnelles.

Ce billet est un tutoriel pas-à-pas adressé à l’internaute non aguerri désireux d’intégrer une vidéo de courte durée (moins de 10 minutes) sur son site personnel. Comme exemple, nous prendrons l’insertion d’un passage de Florence Foresti à l’émission « On a tout essayer » à l’aide du service d’hébergement de vidéo proposé par le site référence en la matière : YouTube.com.

Lire la suite…

Categories: Tutoriels Tags: , , ,