Accueil > Le Coin d'Alconis > Une utile analogie au viol

Une utile analogie au viol

Cette discussion s’est réellement passée aux Etats-Unis. J’ai adapté pour notre pays, car je pense qu’on n’est guère meilleurs qu’eux de ce côté. Je suis conscient que l’analogie peut heurter celles qui ont réellement été victimes de viol, mais je trouve le message fort.

Un homme : Bonjour, je souhaite signaler une agression.

Un policier : Une agression ? Où cela s’est-il passé ?

L’homme : Je marchais dans la rue Victor Hugo à Saint Denis et un homme a sorti une arme et m’a menacé, « Donne-moi ton fric ! »

Le policier : Et vous l’avez fait ?

H : Oui, j’ai coopéré.

P : Vous avez donc volontairement donné votre argent à cet homme sans vous défendre, appeler à l’aide ou tenter de vous échapper ?

H : Eh bien, oui, mais j’étais terrifié. Je pensais qu’il allait me tuer !

P : Mmm. Mais vous avez coopéré, vous dites. Et on m’apprend que vous êtes plutôt du genre philanthrope, en plus.

H : Je donne souvent aux charités, oui.

P : Donc vous aimez donner votre argent. Vous avez l’habitude de donner votre argent.

H : Quel rapport cela a-t-il avec cette situation ?

P : Vous êtes allé volontairement à Saint-Denis bien habillé alors que tout le monde sait que vous aimez donner votre argent, et ensuite vous ne vous êtes pas débattu. C’est un peu comme si vous donniez de l’argent à quelqu’un, mais que vous regrettiez après coup. Dites-moi, vous voulez vraiment gâcher sa vie à cause de votre erreur ?

H : Mais c’est ridicule !

P : C’est une analogie au viol. C’est ce que ressentent les femmes tous les jours quand elles essaient de mener leur agresseur en justice.

H : Putain de paternalisme.

P : C’est le mot.

via

Categories: Le Coin d'Alconis Tags:
  1. Rcdl
    30/10/2013 à 09:35 | #1

    Bonjour,
    Je me permets d’apporter une petite précision, cette discussion n’est pas réellement arrivée entre un homme est un policier, c’est juste une parabole pour expliquer la différence entre victimes d’un vol et d’un viol en posant les mêmes questions.
    Le texte original (sans doute original) (ici : http://www.hopeforhealing.org/july98.html ) est d’ailleurs différent sur la fin
    Cordialement,
    Rcdl

  1. Pas encore de trackbacks